De nombreux instruments financiers génèrent autant d'agitation et de profitabilité que le Marché Forex. Les marchants autour du monde entrent des positions pour des semaines, des jours, des heures en l'espace de quelques secondes.
Le marché pour avoir des mouvements explosifs ou des moments de latence. Ce sont ces mouvements qui font augmenter ou baisser les marchés. Le Forex a été l'un de ceux qui ont connu le plus de mouvements.
Aujourd'hui son volume dépasse 1.5 trillon de dollars par jour.
A la différence des marchés de stock, le Forex n'est pas centralisé au sens physique du terme. Au contraire, c'est un marché global sans frontière, dont les participants sont liés entre eux par des moyens sophistiqués de télécommunication.
Il est impossible de concevoir un monde sans échange étranger.
Même la plus petite transaction à travers les frontières déclenche une échange de monnaies à un point ou un autre. t
Que l'on importe ou exporte des matières premières, intellectuelles ou des biens et services matériels, le change est un point fondamental de la transaction.
Tous les touristes autour du monde génèrent de substentiels flux de changes.
Quand les touristes se rendent à l'étranger, tous doivent convertir leur propre monnaie dans la monnaie locale pour payer leurs dépeses au cours de leur voyage. Ces petites transactions individuelles génèrent d'importants mouvements de monnaie fiduciaire.
Les investisseurs autour du monde, qu'ils soient grands ou petits, sont constamment à la recherche d'opportunités d'affaires. Bien qu'il existe toujours les marchés, l'immobilier ou les dépots, tous les investissements internationaux doivent, à un momnet ou un autre, passer à travers le change.