A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Les campes des Réfugiés palestiniens en Jordanie: Une situation humanitaire difficile

Cinquante quatre ans ont passés depuis qu’ils ont quitté leur territoires en pensant que cette période durerait un mois ou deux...

January 06, 2003, 12:55 PM
Cinquante quatre ans ont passés depuis qu’ils ont quitté leur territoires en pensant que cette période durerait un mois ou deux, une année ou deux maximum.

Aujourd’hui ils vivent en Jordanie, au Liban, et en Syrie dans des camps de réfugiés sans savoir s’ils rentreront un jour chez eux.. Ils vivent au jour le jour, faute d’un avenir certain.
La Jordanie a recu un grand nombre de réfugiés Palestiniens, a peu près 1, 574,438 ,, pendant les deux guerres de 1948 et 1967. 18.3 pour cent d'entre eux vivent dans ces camps alors que d’autres se sont installés dans les différentes villes du Royaume.

Il existe treize camps de réfugiés Palestiniens en Jordanie, qui sont construits en marge des principales villes du Royaume. Le Camp de Al Hussein (1952), Al Wehdat (1955), Al Baqua (1968) sont les trois camps majeurs existant à Amman, capitale du pays.

J'ai eu l'occasion de visiter l’un de ces camps, le camp de Baqa’a. J ai été accueillie par des dizaines d’enfants entourant ma voiture. Ils étaient très aimables et innocents. Ils me donnaient l’impression d’une enfance perdue en raison des circonstances de la guerre. Les enfants de réfugiés souffrent d'une forme de double danger: Un non respect des droits de l’homme en première place, et, de plus , ils sont maltraités physiquement et psychologiquement. Malgre tout ce qu’ils endurent, les enfants de Baqa’a ont encore l’ambition de devenir par exemple de fameux médecin, de travailler pour avoir la possibilité de donner à leur famille tout ce dont elle rêve. Mais d'autres veulent devenir des martyrs en défendant la terre de la Palestine. “Je voudrais aller en Palestine pour tuer les Israéliens,”.me dit Omar, un enfant de dix ans.

De plus, Les conditions socio-économiques dans les camps sont catastrophiques: la densité de la population est très élevée et les infrastructures insuffisantes ce qui conduit à une hygiène géneralement déplorable.

J'ai été choquée par le changement brutal de l'urbanisation. Les maisons sont trés petites, trés proches l’une de l’autre, blotties les unes contre les autres et semblent complètement usees. Ceci reflète bien la situation malencontreuse des habitants, la pauvreté des familles, et l’épuisement de leur esprit. Abu Omar, venu au camps de Baqa’a à l’âge de 30 ans, raconte l’histoire du camps: “ Al Baqa’a, qui est le plus grand camps de Jordanie, est situé à peu près vingt kilomètres du nord d’Amman. Au début, nous habitions dans des tentes pour une periode temporaire en pensant que ceci ne dure plus d’un mois.

Les habitants du camps souffrent du manque d'eau en été, et des innondations en hiver. Chaque année, un évènement terrible se repète chez Hassan: “J’habite avec mes parents, mon épouse et mes quatres enfants dans une maison au fond de la vallée de Baqa’a. Chaque année, toute l’eau de pluie venue des plaines se rassemble devant le mur de mon voisin. Cet année l’eau a abattu le mur et est entré dans ma maison et celle de mes voisins.

En effet, il est difficile de décrire la réalite des difficultés que rencontrent les refugiés dans les camps , non seulement en ce qui concerne la situation économique mais aussi les services sanitaire, éducatifs…Le pire étant qu’ils envisagent le pire à mesure que le temps passe et éloigne leur rêve de retourner chez eux.

Amman,08Janvier2003
Abrar Mikkawi
The Star


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com