A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Exposition: ‘Combinaison’ de Nadia Dajani et Pamela Latour au Centre Culturel Français

Sous le haut patronage de Son Altesse Royale la Princesse Muna Al-Hussein, Le Centre Culturel Français et de Coopération Linguistique à Amman nous a gentiment convié à une exposition unique en son genre…

En effet, cette exposition, nommée "Combinaison", rassemble deux artistes:

Nadia Dajani et Pamela Latour. Si vous n’avez pas eu la chance de la voir, allez-y vite! Elle reste ouverte aux visiteurs jusqu’au 19 Janvier. Là-bas, vous pourrez contempler divers tableaux et pierreries. À ne rater sous aucun prétexte…

Le Jourdain: "Comment avez vous entrepris de faire cette exposition ensemble?"
Nadia DAJANI: "On est d’abord toutes deux de bonnes amies. De plus j’ai beaucoup aimé son talent comme artiste. D’ailleurs, elle a inclus de nombreuses joailleries de ma création dans ses tableaux, nous voulions montrer aux visiteurs non seulement les tableaux, mais les joailleries que portaient les figurants."
Pamela LATOUR: " Nous sommes très attirées l’une à l’autre. J’ai toujours adoré les pierreries. J’ai beaucoup admiré son travail, ce qui m’a rendue plus intéressée à la connaître."

Le Jourdain: "Pouvez-vous nous conter votre histoire avec l’art?"
N.D.: " Mon histoire avec l’art commence il y a 14 ans. J’ai d’abord fait des études en architecture à Londres. Mais j’ai plus tard décidé de m’investir dans la joaillerie."
P.L.: " Je suis totalement d’accord. Je n’ai pas étudié l’art dans une école. J’ai appris toute seule, en prenant un peu de toutes les régions par lesquelles je suis passée. Paris, la Provence…"

Le Jourdain:Comment entreprenez vous une création artistique?
P.L.: "Je m’y mets sans avoir une idée précise de ce que je vais faire. D’habitude quand je finis un tableau je ne peux pas le refaire! Par contre, je fais des recherches sur le thème choisi pour certaines expositions comme celle-ci, où le thème était les femmes et les émotions. Je regarde les photos des magazines, les livres, j’essaie de trouver les émotions à travers les différents visages afin de m’y ressourcer."
N.D.: "C’est vrai, quand je finis un bijou je me dis toujours :Comment est-ce que j’ai fait ça? Mais il est vrai que mon étude de l’architecture islamique a laissé beaucoup de traces dans mon travail, c’est toujours l’arrière plan sur lequel je me base."

Le Jourdain: Vous êtes-vous inspirées d’une culture pour cette exposition?
P.L.: " Je ne crois pas que je me suis concentrée sur une culture précise. J’ai plutôt essayé d’exprimer des émotions à travers des visages de femmes du monde entier. Car les sentiments sont tous les mêmes, n’importe la culture de celui ou celle qui les ressent."
N.D..: " Mes joailleries reflètent mon caractère. C’est une mixture de l’Orient et de l’Occident. Par exemple, la majorité de mes joailleries sont dans un style plutôt moderne, ce qui reflète la culture occidentale que j’ai eue. Mais en même temps, le turquoise -pierre que nous utilisons dans notre région pour chasser le mauvais oeil- est omniprésent dans mes créations."

Le Jourdain: " Vous souvenez vous de votre première exposition? Que ressentiez vous à l’époque?"
N.D..: " Je m’en souviens très bien. J’étais très heureuse de la réaction très positive du public.En exposant mes créations, c’est une petite partie de moi que je dévoile. Je suis très concernée par ce que le public en pensera, car c’est réellement ce qu’ils penseront de moi!"
P.L..: " Je me souviens d’être submergée par les émotions du public, et j’essayais de comprendre ce qu’ils ressentaient lorsqu’ils observaient mon travail."

Le Jourdain: Avez vous ce "petit truc", cette petite différence qui fait de vous des artistes?
P.L..: "En tant qu’artistes, nous avons la faculté d’évoquer un autre monde dans nos créations et de les ramener à la réalité quotidienne. Les gens se reconnaissent donc dans une sculpture ou un tableau car il évoque des sensations vécues auparavant, ça m’est beaucoup arrivé."
N.D..: " C’est en fait transmettre des petits détails extrêmement importants dans la vie des individus. Les couleurs, les sentiments…C’est une chance de pouvoir intégrer ces détails et en faire une oeuvre."

Le Jourdain: Cette faculté dont vous parliez est présente chez de nombreuses personnes qui n’ont prennent pas compte…
P.L. : " Beaucoup d’enfants sont talentueux mais leurs parents, en croyant faire pour leur intérêt, les éloignent de l’art en les faisant parcourir des chemins tout tracés. Sans le savoir, ils ont supprimé un don qu’avait leur enfant."
N.D..: " C’est malheureux quand on voit des enfants dès leur plus jeune âge limiter leur choix en ce qui concerne leur futur sans vraiment y penser. Ils devraient choisir leur chemin là où ils sentent où ils ont le plus d’intérêt. J’ai étudié l’architecture, mais je suis finalement arrivée à un stade ou j’ai du choisir entre l’architecture et la joaillerie. Mon choix était plutôt instinctif, j’ai donc délaissé l’architecture au profit de la joaillerie."

Le Jourdain: Quelles étaient les réactions à votre exposition?
P.L..: " Très positives. J’avais peur qu’on interprète mon exposition comme étant féministe. Mais beaucoup d’hommes sont venus et ont réagi positivement à cette exposition. Car cette exposition est concentrée sur l’humanité et non le sexe des figurants. Je suis heureuse de cette réponse encourageante."
N.D..: " Oui, les réactions étaient très encourageantes."

Amman,20Janvier2003
Adjnadine SAMRAN
The Star


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com