A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

L’actualité vue par la presse jordanienne

Le spectre d’une guerre américaine contre l’Irak pèse lourdement sur la quasi-totalité des analyses et des commentaires publiés dans la presse écrite jordanienne de la semaine dernière. Les analystes jordaniens semblent bien divisés sur l’inévitabilité de cette guerre.

Alors que certains analystes considèrent que la guerre est devenue certaine, d’autres pensent que les voix de la paix que nous entendons dans les différents coins du monde peuvent éloigner le spectre de cette guerre dévastatrice pour toute la région.

Même l’actualité locale jordanienne a été largement couverte par rapport à la crise irakienne. Une quantité considérable d’analyses et de commentaires ont traité des percussions d’une telle guerre sur la situation politique et économique du royaume.

Malgré la domination de l’actualité relative à la crise irakienne, plusieurs articles ont traité de certains dossiers locaux tels que le budget public pour l’année 2003, la loi jordanienne pour la protection de la propriété intellectuelle, le quota féminin consacré aux femmes au parlement jordanien, la nécessité de réviser le système universitaire jordanien avant que le gouvernement approuve la création de nouvelles universités privées dans le royaume, la problématique de la réforme socio-économique en Jordanie, les problèmes de divorce, et les problèmes de santé ainsi que la sécurité sociale.

En plus du dossier irakien, l’actualité régionale a été dominée par les derniers développements de la crise israélo-palestinienne après la victoire d’Ariel Sharon ; ce qui a choqué les analystes jordaniens, car les Israéliens ont choisi un Premier ministre sortant qui a échoué dans ses promesses de paix et de prospérité économique aux Israéliens. La victoire écrasante de la droite israélienne a été largement considérée comme un développement négatif dans le processus de paix au Proche-Orient. L’actualité internationale, quant à elle, a été dominée par la désintégration de la navette spatiale américaine Columbia et la mort tragique de ses sept passagers.

Le dossier irakien

L’écrivain Khairi Mansour évoque dans son article au journal Addustour les notions qui circulent depuis quelques décennies dans la production intellectuelle occidentale telles que le post-colonialisme, le post-capitalisme, le post-modernisme, etc. pour se moquer de ceux qui parlent de l’époque après Saddam Hussein en Irak.

Le débat sur l’Irak de l’après-Saddam suppose que la guerre est déjà terminée et que l’Irak souffre de l’absence de son Pouvoir Etatique, ce qui évoque dans la mémoire collective arabe des souvenirs de la deuxième guerre mondiale.

Personne ne parle de choses claires sur l’époque de l’après-Irak, même si on entend des déclarations qui manquent de clarté sur l’avenir de la Syrie, de l’Arabie Saoudite, de l’Iran et du Liban. Car tous ces pays sont considérés par les ‘Faucons’ de l’administration Bush comme des pays ayant besoin d’un changement politique.

Le discours de ceux qui parlent de l’après-Saddam correspond à l’idée qu’il faut que l’Irak se débarrasse de l’Irak, car l’Irak occupe militairement l’Irak. Ce qui donne aux Etats-Unis le droit de libérer l’Irak de l’Irak.

L’enseignement supérieur en Jordanie

En constatant que le ministère de l’Enseignement Supérieur est en train de réviser des demandes faites par le secteur privé pour créer plus de 25 universités privées en Jordanie, M. Ibrahim Badran considère dans le journal Addustour que l’enseignement supérieur en Jordanie est devenu une question problématique. Car parmi tous les pays arabes, la Jordanie a un réel besoin d’un enseignement de haute qualité plutôt que de quantité.

Au moment où nous parlons de l’urgence d’attirer les capitaux étrangers pour investir en Jordanie, nous devons parler de la nécessité d’améliorer les compétences et le niveau de formation de nos jeunes pour qu’ils soient capables de satisfaire les demandes des investisseurs étrangers en Jordanie.

Amman,19Février2003
Abdel Hakim Al Husban et B.Kilani
The Star


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com