A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Culture : Hommage d’une femme française aux Femmes de Jordanie

Sous le patronage de la Princesse Wijdan Ali et à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes du 8 mars dernier, le Centre Culturel Français d’Amman accueille jusqu’au 30 mars prochain, l’exposition photographique ‘Femmes de Jordanie’ réalisée par Marie-Claire Bordaz et présentant des portraits de femmes jordaniennes.

Inaugurée dimanche 9 mars dernier en présence de la Princesse Basma Bint Ali, de l’Ambassadeur de France accompagné de son épouse et du directeur du Centre, cette exposition n’a pas la prétention de faire un tableau exhaustif de la population féminine jordanienne, mais au contraire de « montrer les racines du passé » comme l’explique lors d’une conférence de presse Marie-Claire Bordaz, photographe française.
Spécialiste du patrimoine architectural, elle a vécu en Jordanie il y a 20 ans, de 1981 à 1984, et lors de son séjour, s’est déplacée dans les villages du pays et a réalisé des reportages photographiques sur l’architecture traditionnelle et la vie quotidienne. A la demande du Ministère du Tourisme, elle a également effectué un reportage dans le désert du Wadi Rum où elle a été une spectatrice privilégiée des fêtes et mariages traditionnels chez les bédouins.

Cette série photographique de 32 tableaux regroupe des portraits, pris sur le vif, de femmes villageoises anonymes et de périodes de la vie quotidienne traditionnelle ; témoins d’histoires individuelles et collectives. Cette spécialiste des photos architecturales avait besoin de retrouver le contact vivant avec les gens ; ce qui a motivé son désir de rencontres personnelles qu’elle a établies aux quatre coins du pays avec des femmes jordaniennes et palestiniennes.

Marie-Claire Bordaz répond au Jourdain que son choix de photographier essentiellement des femmes « ne vient pas d’un féminisme exacerbé mais tout simplement de la facilité du contact et de la communication entre femmes. » Et de rajouter « ces portraits, toujours consentis et jamais volés, sont le résultat d’un échange et d’une confiance réciproque qui se sont établis entre elles et moi. » Cette exposition dévoile non pas des portraits de femmes de plein pied en costume traditionnel (image quelque peu trop touristique et surfaite) mais s’attarde plutôt sur des visages féminins expressifs et lumineux qui dégagent gaieté et joie de vivre, contrastant avec les images stéréotypées de la femme dans le monde arabe, véhiculées en occident.

Appliquant le principe qu’ « une bonne photo doit révéler les émotions », Marie-Claire Bordaz, a choisi de présenter cette série en noir et blanc, mettant ainsi en valeur la profondeur, l’intensité et l’aspect graphique obtenus. Eric Auzoux, directeur du Centre Culturel Français précise « qu’il ne faut pas chercher un tableau social de la Jordanie dans cette exposition, mais au contraire une occasion pour les Jordaniens de se souvenir de l’ancienne génération » et même de parcourir l’exposition tel un jeu s’interrogeant sur la région d’origine de chaque femme jordanienne.

Il rajoute pour terminer son intervention que « cette exposition peut contribuer à interpeller les Jordaniens en leur for intérieur sur leur passé. » Il est à noter que Marie-Claire Bordaz a déjà exposé de nombreuses fois en France sur le thème des photographies architecturales mais aussi sur les jeunes femmes des universités jordaniennes pour le compte de l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris.

L’exposition est ouverte au public jusqu’au 30 mars inclus, chaque jour sauf le vendredi. Entrée libre.

Amman,17Mars2003
info
The Star


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com