A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Résolution 1397 : Un pas est fait

L'Organisation des Nations Unies vient d'adopter la résolution 1397 -à l'unanimité moins une voix, celle de la Syrie qui s'est abstenue- qui affirme son désir de voir coexister au Proche Orient, dans des frontières sûres et reconnues, les états de Palestine et d'Israël.

Cette résolution, présentée par les Etats Unis, intervient après que le cycle
de violences que connaît la région ait atteint son paroxysme au cours des dernières semaines. Elle souligne également l'initiative du Prince Abdallah d'Arabie Saoudite, qui a récemment déclaré être prêt à accorder une normalisation des relations entre les pays Arabes et Israël, en échange d'un retour de l'état hébreux aux frontières de 1967.
Cette proposition du Prince devrait être officiellement à l'ordre du jour lors du sommet arabe qui se tiendra au Liban les 27 et 28 mars 2002.

On peut se féliciter de cette "reprise en main" du conflit par l'ONU, qui est à ce jour le seul organisme pouvant faire autorité, compte tenu du profond ressentiment éprouvé par les Arabes vis à vis d'une Amérique jugée par trop partisane à l'égard d'Israël.

On ne peut également que souscrire à cette résolution qui marque le retour des USA sur la scène au Proche Orient, l'administration Bush, hormis une déclaration du Président au lendemain des attaques du 11 septembre, ayant jusqu'ici brillé par son silence. Elle a par ailleurs dépêché un émissaire, Mr Zinni, afin de rapprocher et de relancer les discussions entre les deux parties.

Un aspect important de cette résolution est le fait que l'ONU l'ait inscrit dans la durée, et qu'elle ait décidé de rester saisie de cette question.

Autre fait qui peut s'avérer déterminant dans un avenir proche, le Premier Ministre d'Israël, Ariel Sharon, a abandonné l'idée du respect d'une période d'une semaine de calme comme préambule à toute discussion. Ceci a entraîné l' affaiblissement de la coalition au pouvoir, certains partis s'étant immédiatement déclarés hostiles à une telle mesure.
Le premier ministre se retrouve par conséquent dans une position délicate après un an de pouvoir, qui s'achève sur un constat d'échec total, tant au niveau de la sécurité promise aux citoyens de l'état d'Israël que sur le plan économique. Or il est difficile, voire impossible, d'imaginer un jour Mr Sharon serrer la main de Mr Arafat dans un geste de réconciliation. La paix est la seule issue, mais sans doute sera-t-elle à mettre au crédit d'un autre dirigeant Israélien.
C'est peut-être le message sous-jacent adressé par Washington à Tel Aviv, via l'instance internationale, qui permet aux Etats Unis de sauver les apparences vis à vis de l'état hébreux.

La conjonction de tous ces éléments est de nature à redonner un peu d'espoir quant à la résolution d'un conflit qui, de l'aveu même des dirigeants des deux bords, ne trouvera pas de solution sans l'intervention de médiateurs extérieurs.

Reste que cette résolution n'est pas la première; qu'Israël a mis plus de 20 ans à respecter celle qui lui imposait de se retirer du Sud Liban, et que les Etats Unis sont habitués à souffler le chaud et le froid et à jouer de ce conflit en fonction de leurs intérêts stratégiques régionaux, nombreux à ce jour...


Marseille,15Mars2002
yann rotil
Ebizproduction


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com