A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Ammar Khammash, entre art contemporain et tradition

Le célèbre architecte jordanien, Ammar Khammash, est aussi un peintre accompli : voilà en résumé l’objectif avoué de la galerie Zara qui fait découvrir au grand public à l’hôtel Grand Hyatt d’Amman jusqu’au 22 mai prochain l’autre facette de cet artiste complet.

La galerie Zara a choisi de nous présenter ce mois-ci, un architecte renommé dans le monde (expositions à New York, en Louisiane, à Bombay, à Bonn) et en Jordanie pour ses réalisations multiples en fer forgé, son travail de restauration de sites historiques

(rénovation d’une maison ottomane à Umm Qais - le musée actuel, rénovation de la demeure de Hussein bin Ali à Aqaba, de Darat al Funun, des salons d’expositions de la ‘Jordan River Fondation’ - maison de style 1920), pour ses projets architecturaux en respect avec l’environnement, notamment à travers sa collaboration active avec la RSCN (Société Royale pour la Conservation de la Nature) pour laquelle il est d’ailleurs en train de réaliser une nouvelle structure d’hébergement aux matériaux et techniques écologiques à Wadi Feinan dans la réserve de Dana.

Toutes ces années d’expériences architecturales ont certainement influencé sa vision de la peinture. En effet, on retrouve souvent un élément d’architecture dans ses tableaux que ce soit sous des formes cubiques, des murs ou bien des perspectives fondues dans un paysage ; son œil d’architecte retranscrit toujours cette vision structurelle de la nature. « Ses peintures reflètent sa recherche de la structure cachée de la nature » précise Sahel al-Hiyari, critique d’art, définissant ainsi l’art particulier de Khammash qui voit au-delà de l’image elle-même ce que les autres ne voient pas, et recherche ainsi l’ordre de la nature et peut-être même l’ordre du monde. De fait, tout dans le paysage est accentué (les arbres, une branche, une rivière...) et ces formes se complètent ou se repoussent selon un système complexe et pour ainsi dire selon la logique des atomes.

Il s’agit là d’une perception technique des éléments dans l’espace : il peint la forme d’un arbre, cet arbre existe sur une terre sur laquelle, comme sur une toile, l’arbre et le soleil peuvent se peindre. Il n’est pas nécessaire que tous les objets soient représentés dans la toile. Ainsi, il est possible grâce aux ombres de donner le sentiment que la toile est plus grande que l’espace représenté et qu’à celui-ci une troisième dimension s’ajoute, à savoir l’enveloppe spatiale qui en son centre contient le spectateur. Cette vision artistique si spécifique s’est imposée à lui dès le début des années 80, et Ammar est rapidement apparu sur la scène artistique d’Amman comme un jeune artiste porteur d’idées nouvelles.

A l’époque, les artistes jordaniens s’intéressaient principalement aux scènes d’intérieur. Khammash, qui avait alors 20 ans, s’est attaqué au paysage à l’aquarelle, produisant des œuvres souvent figuratives à valeur documentaire ( rangées d’oliviers ou paysages urbains habités d’architectures verticales.) Dans un autre registre, on rencontre dans cette exposition des peintures plus traditionnelles : esquisse canine au crayon, Iris noir, emblème du pays, qui démontrent qu’Ammar Khammash est un artiste complet puisqu’il a, entre autres choses, constitué des archives de plus de 25 000 diapositives consacrées à la Jordanie et traitant de thèmes divers tels que l’architecture, l’anthropologie, l’archéologie, les monuments historiques et la nature. De plus, son choix de peindre certains paysages de façon panoramique témoigne également d’un œil de photographe exercé.

En bref, un artiste aux multiples facettes dont toutes les ressources artistiques ne peuvent laisser indifférent ni le public ni les artistes eux-mêmes venus assister à l’inauguration de cette exposition comme Mona Saoudi, sculpteur jordanienne.

Exposition Ammar Khammash ouverte jusqu’au 22 mai du dimanche au jeudi de 11h à 19h et le samedi de 15h à 19h. Contact Zara gallery : 465.14.33- Email zaragallery@zara.com.jo


Amman,12Mai2003
Rédaction de The Star
The Star


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com