A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

La recherche et l’enseignement supérieur sont au cœur d’une nouvelle initiative Euromed. Le point sur Tempus-Meda

La recherche et l’enseignement supérieur sont au cœur d’une nouvelle initiative Euromed. Dans le même esprit, il y avait, depuis des années, le programme franco-libanais, CEDRE. Tempus va plus loin.

«Excellent» est le terme employé par Bernadette Abi Saleh, coordinatrice pour la partie libanaise du programme CEDRE, pour qualifier la nouvelle coopération euro-méditerranéenne dans l’enseignement supérieur.

Selon cette ancienne experte à l’évaluation de Tempus, la mise en place de stratégies communes dans les méthodes d’enseignement favorise déjà la mobilité des chercheurs et facilitera à terme celle des étudiants.

Initialement créé pour aider les pays d’Europe de l’Est, ce projet s’étend désormais à huit pays de la région : l’Algérie, l’Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, l’Autorité palestinienne, la Syrie et la Tunisie. Doté d’un bon budget de 43 millions d’euros pour la période 2002/2004, Tempus-Meda a pour but de soutenir les institutions concernées et d’élaborer entre pays partenaires de nouvelles techniques d’enseignement, y compris pour des échanges de professeurs.

Ahmad Jammal, directeur général de l’enseignement supérieur, précise qu’il s’agit essentiellement d’échanges de programmes, de thèmes et de curriculum. Le partenariat s’effectue entre les universités à l’échelle d’une région tout entière et de l’Europe. Pour illustrer cette vaste ambition, M. Jammal cite l’exemple du cursus universitaire de microfinances entre trois universités européennes (grecque, espagnole et anglaise) et 11 universités méditerranéennes.

D’après Augusto Gonzalez Hernandez, un des responsables du programme Tempus au sein de la direction générale de l’éducation et de la culture à la Commission européenne, celle-ci établit des critères de sélection. Elle évalue à la fois le contenu du projet et l’étudie en fonction des priorités nationales ou régionales.

Comme pour le projet franco-libanais CEDRE, c’est un lien culturel, scientifique et un transfert de compétences dans le domaine de la recherche. Mais la comparaison s’arrête là. Et Mme Abi Saleh, qui était aussi doyenne de la faculté de la santé publique à l’UL, le confirme : «CEDRE est un véritable partenariat franco-libanais dans la recherche (médecine, environnement, technologie et sciences de la société) mais c’est un financement égalitaire entre deux universités française et libanaise». Ce qui a causé parfois un arrêt prématuré de quelques programmes, faute de financement nécessaire, côté libanais. Or, Tempus-Meda est pour l’instant financé uniquement par les universités du Nord. Les universités méditerranéennes répondent aux appels d’offres, mais ne peuvent ni gérer les projets ni en être les initiatrices. Cette année, six projets ont été validés. Exemple, un nouveau mastère à la faculté des beaux-arts de l’Université libanaise pour les sciences de la ville vient d’être instauré à l’initiative de l’INSA (Institut national supérieur d’architecture) de Lyon et en collaboration avec d’autres universités du Nord. Avec la création de compétences communes, on peut espérer une meilleure embauche des jeunes diplômés.


Beyrouth,15Septembre2003
Ariane Ioanides
Le Commerce du Levant


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com