A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Créations d’entreprises : Encore des efforts à faire

· Une étude de la Banque mondiale met le doigt sur les insuffisances
La Jordanie en tête des pays réformateurs au Moyen-Orient


Un rapport de la Banque mondiale place le Maroc parmi les pays qui ont entrepris des démarches considérables pour la simplification des procédures d’investissement.

Le Royaume a connu en effet une augmentation de 21% du nombre d’entreprises et de commerces lancés entre 2003 et 2004, souligne le rapport qui a passé au crible la situation du monde des affaires dans 145 pays.

Le Maroc fait partie des 58 pays du monde, dont sept dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ayant mis en œuvre des réformes qui ont conduit à une amélioration du climat des affaires et à un renforcement de la protection de la propriété intellectuelle entre 2003 et 2004, indique le rapport conjoint de la Banque mondiale (BM) et de sa filiale pour le financement de l’investissement privé dans les pays en développement, la Société financière internationale (SFI).

Le Maroc et la Turquie se trouvent parmi les premiers dix pays réformateurs. L’an dernier, les procédures pour le lancement d’une entreprise, ou autre service, ont été réduites de 26%, la durée des démarches de 41% et les coûts de plus de moitié (56%), selon l’étude.

Par ailleurs, le Royaume est parmi les six pays dont la législation requiert le montant de l’investissement minimum le plus élevé pour l’ouverture d’une entreprise. Ces pays sont la Jordanie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, le Yémen et la Syrie, soutient le rapport publié le 8 septembre à Washington.

En fait, cette étude juge l’impact de l’environnement juridique et réglementaire dans 145 pays du monde sur la base de sept critères essentiels. Il s’agit du lancement d’entreprises, la manière dont les employés sont recrutés ou licenciés, l’enregistrement de la propriété, l’exécution des contrats, l’accès au crédit, la protection des investisseurs et la dissolution des entreprises. L’étude intitulée “Doing Business in 2005: Removing Obstacles to Growth” (La conduite des affaires en 2005: éliminer les obstacles à la croissance), compare les performances des 145 pays passés au crible.

Pour la région du Moyen-Orient, c’est la Jordanie qui remporte la première place des pays réformateurs durant cette période.

Selon le document, le Botswana et l’Afrique du Sud se sont distingués ces dernières années par le climat d’investissement le plus favorable en Afrique subsaharienne.

Parmi les 58 pays du monde étudiés, huit pays de l’Afrique subsaharienne ont instauré des réformes favorables en 2003-2004, précise le document. L’Ethiopie est le pays qui a simplifié le mieux ses procédures. Il a enregistré une hausse de 48% du nombre de nouvelles entreprises créées en 2003-2004.

En revanche, en comparaison avec le reste des pays du monde, les pays africains ont des contraintes réglementaires des plus importantes et sont ceux qui ont entrepris le moins de réformes depuis l’année dernière.

Globalement, les pays riches ont mis en place “trois fois plus de réformes pour l’amélioration du climat de l’investissement” que les pays pauvres, constate le rapport et ce, durant l’année précédente. Les pays d’Europe ont été les plus actifs. La France vient en tête du palmarès des dix pays “meilleurs réformateurs”. On y trouve également la Belgique, la Finlande, la Lituanie, la Norvège, la Pologne, le Portugal et l’Espagne, souligne le document des deux institutions financières.

--------------------------------------------------------------------------------

Classement Mondial

Le classement général des pays facilitant le plus la création d’entreprises en 2003 donne l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande en tête. Pour y investir, il suffit de deux à trois jours. Deux procédures sont requises : déposer ses statuts, s’enregistrer auprès du Fisc et de la Sécurité sociale.
La France a été placée première pour la création d’entreprises en 2003 grâce à l’enregistrement en ligne des sociétés, à l’abolition du dépôt d’un capital minimum, à la réduction de 9 à 7 le nombre des procédures pour lancer une entreprise et enfin elle a ramené la durée de ces démarches de 49 à 8 jours, selon l’étude.

Casablanca,21Septembre2004
Rédaction
L'Economiste


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com