A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Partenariat euroméditerranéen - Projet de feuille de route pour l’agriculture

· Objectif: Accélérer la libéralisation
· Celle des produits sensibles dépendra de l’appui de l’UE


Deux ans après l’adoption en 2003 de l’accord sur la libéralisation des produits agricoles, les hauts fonctionnaires euroméditerranéens de l’agriculture et du commerce des produits agricoles cherchent à élaborer une approche globale pour accélérer le processus.

Et ce conformément aux recommandations de la réunion de Dublin de mai 2004 . Ils ont tenu une réunion à Rabat, les 4 et 5 avril. «L’objectif est de libéraliser davantage les échanges et de mettre en place des mesures d’accompagnement afin de mettre à niveau l’agriculture dans les pays de la rive sud de la Méditerranée», explique Joao Pacheco, directeur des Affaires internationales à la direction générale Agriculture de la Commission européenne. A l’issue de ces deux jours de travaux, les représentants des pays du pourtour méditerranéen ont élaboré une feuille de route qui répond à ce besoin d’une plus grande libéralisation dans le domaine agricole. Fruit d’un consensus des différents partenaires, la nouvelle approche rompt avec la négociation basée sur le commerce traditionnel qui a prévalu jusque-là. «Les inconvénients de l’approche classique ont conduit à une libéralisation limitée et un nombre réduit de lignes tarifaires», explique Pacheco. La nouvelle approche proposée consiste à négocier avec chaque Etat une liste limitée de produits qu’il veut libéraliser. Les produits sensibles qui présentent un intérêt économique et social seront exclus de la négociation. Pour le Maroc, il s’agit essentiellement du blé, des viandes rouges et des produits laitiers. D’après la feuille de route, la libéralisation du commerce agricole générerait des bénéfices pour l’ensemble des pays concernés comme la création de nouveaux emplois ainsi que la stimulation des investissements productifs.

Le rythme de libéralisation des produits dépendra des concessions faites de part et d’autre et surtout de l’appui technique et financier de l’UE aux pays de la rive sud de la Méditerranée. «L’effort qui sera déployé pour la mise à niveau de l’agriculture déterminera l’évolution future du statut des produits sensibles», souligne Moha Marghi, secrétaire général du ministère de l’Agriculture. Et d’ajouter que «les négociations entre le Maroc et l’UE sont bien avancées dans le domaine agricole, contrairement à d’autres pays qui sont toujours au premier stade». Ce qui signifie, selon lui, que le Maroc avance dans ses négociations avec l’UE à un rythme qui lui permettra d’honorer ses engagements à l’échéance 2010.

--------------------------------------------------------------------------------

Réunion au Luxembourg en mai

Le projet de feuille de route élaborée par les hauts fonctionnaires euroméditerranéens de l’agriculture sera soumis aux ministres des Affaires étrangères euroméditerranéens lors de leur réunion au Luxembourg les 30 et 31 mai 2005. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui ont chargé, voilà bientôt un an, la Commission européenne de leur soumettre une approche globale pour accélérer la libéralisation du commerce en agriculture sous forme d’une feuille de route.

Casablanca,18Avril2005
Morad El Khezzari
L'Economiste


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com