A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Les élections législatives encore reportées

Dans un discours télévisé à la nation, le roi Abdallah II vient d´annoncer le report pour la seconde fois des élections législatives. Une décision motivée par les «difficiles circonstances que traverse la région», source d´inquiétude pour des autorités jordaniennes peu rassurées par les desseins américains au Moyen-Orient.

Les électeurs jordaniens devront patienter jusqu´au printemps 2003 pour élire leurs députés. Dans un discours télévisé à la nation, le roi Abdallah II a fait connaitre sa décision de reporter les élections législatives qui devaient normalement se dérouler à l´automne. Déjà, l´année dernière, le scrutin avait été repoussé pour les mêmes raisons de conjoncture régionale agitée.

Le souverain hachémite estime donc encore une fois que les «conditions difficiles que traverse la région» ne permettent pas au processus électoral de se dérouler dans le calme et la sérénité. Une allusion très claire à l´interminable crise israélo-palestinienne et au projet de campagne militaire américaine contre l´Irak qui pourraient troubler les élections en enflammant les esprits.

Le souverain a donc donné rendez-vous à ses sujets au printemps prochain pour un scrutin qu´il a souhaité «libre» et «honnête», sans toutefois en fixer la date préise.

Ce report n´est pas une surprise, car, depuis plusieurs semaines, les milieux officiels poussaient en ce sens par crainte que la rue jordanienne, majoritairement pro-palestinienne et pro-irakienne, n´élise un parlement qualifié à l´avance par certains d´extrémiste.

Une chambre des députés qui aurait alors embarrassé le gouvernement par des séances de débats houleux, au cours desquelles l´anti-américanisme ambiant se serait exprimé de façon débridée.

Au demeurant, le roi Abdallah II fait un pari risqué : rien ne dit en effet que la conjoncture politique régionale sera plus calme au printemps prochain. Dans ce cas, il lui sera difficile de reporter une troisième fois les élections législatives, sans écorner l´image démocratique qu’il veut donner de son royaume.

Une marge de manoeuvre limitée En tout cas, avec la multiplication des déclarations belliqueuses américaines contre l´Irak, la Jordanie se sent en première ligne, coincée entre son statut d´allié privilégié des Etats-Unis et son appartenance au monde arabe. Signataire d´un traité de paix avec Israël en 1994, le royaume dépend aussi fortement de l´Irak, qui lui fournit la totalité de ses besoins pétroliers (la moitié gratuitement et l´autre à un tarif préférentiel) et qui est son principal partenaire commercial. Une équation sensible qui place le roi Abdallah dans une position d´équilibrisme permanent.

Plusieurs événements récents ont mis dans l´embarras les autorités d´Amman. D´abord à la mi-juillet, la présence à Londres du prince Hassan à une réunion d´officiers irakiens de l´opposition, a provoqué la colère d´Abdallah II, qualifiant la participation de son oncle «d´erreur fatale», alors que le souverain hachémite répète à l´envi que la Jordanie est hostile à toute campagne militaire contre son voisin oriental et que son territoire ne servira pas de base pour les troupes américaines.

Plus récemment, les manoeuvres militaires jordano-américaines dans le sud du royaume ne sont pas passées inaperçues dans la conjoncture actuelle, même si elles se déroulent chaque année à la même époque. Le porte-parole du gouvernement, Mohamed Al-Adouane a tenu à faire savoir qu´une fois «les exercices d´entrainement terminés, les soldats américains quitteront le territoire jordanien».

Reste que l´opposition n´a guère été convaincue par les assurances gouvernementales et a dénoncé ces exercices militaires. «Quand les troupes américaines sont venues il y a douze ans dans le Golfe sous prétexte de chasser les forces irakiennes du Koweit, elles sont restées dans la péninsule arabique jusqu´à ce jour», a relevé Hamza Mansour, secrétaire général du Front d´action islamique, la vitrine politique des Frères musulmans.


Amman,26Août2002
The Star redaction
The Star


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com