A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Irak : Discours de Rt Hon Chris Patten, CH.

Session Plénière du Parlement Européen, Strasbourg, 4 septembre 2002.

Au cours des semaines dernières l'Irak a figuré de plus en plus en évidence à l'ordre du jour international.
La situation évolue jour après jour, et le risque d'une nouvelle crise très grave augmente.

Beaucoup de voix importantes se sont élevées, et ceci également à Washington au sujet de la façon traiter l'Irak et les problèmes liés à son supposé développement d' armes de destruction massives. Des positions ont été exprimées par beaucoup des principaux protagonistes, y compris des gouvernements européens.

Je note également ce qui a été dit hier. « dans la perspective de ce tumulte de discours et d' articles, je voudrais qu'aujourd'hui on se concentre sur les choses que nous savons avec certitude et sur ce que nous devrions pouvoir convenir:
d'abord, comme précisé par l'excellente vue d'ensemble du baron Nicholson de la situation actuelle en Irak, que nous avons discuté en mai passé, nous ne pouvons avoir aucun doute au sujet de la nature du régime mené par Saddam Hussein. Cela a été rendu absolument clair dans cet excellent rapport. Les événements terribles se sont produits tout au long des vingt-trois années de son règne: guerres, agression, et répression interne brutale comprenant l'utilisation des armes chimiques. Il a utilisé les armes chimiques contre son propre peuple. Il y a, dans son pays, une absence totale de droits de l'homme et des droits civiques de base. Je n'ai aucun doute que les irakiens seraient mieux servis par une nouvelle gouvernance. Et pas simplement les irakiens, mais le Moyen-Orient: si ce n'est le monde entier. Ce n'est pas la seule région dans le monde au meilleur climat sans sa conduite courante, il y en a d'autres, mais celle-ci vient en premier chef.

En second lieu, après le départ des inspecteurs de l'Onu en 1998, une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu (la 1284) a été adoptée en décembre 1999, établissant une nouvelle entité d'inspection, UNMOVIC, et visant ce que l'Irak doit faire pour voir les sanctions de l'Onu soulevées. Notamment, il doit coopérer avec les inspecteurs "sur tous les points". Ceci signifie que l'Irak devrait donner le plein accès sans restriction aux inspecteurs d'cUnmovic à n'importe quel emplacement, à n'importe quel secteur, à n'importe quel équipement, et à n'importe quelle installation à tout moment, sans aucune condition.

Pourtant l'Irak ne s'est jamais conformé à cette résolution du Conseil de sécurité, comme il n'avait pas coopéré avec l'Onu tout au long des années 90: (les 9 résolutions d'UNSC) refusant l'entrée aux inspecteurs de l'Onu, ou imposant des conditions inacceptables à leurs opérations.

Selon le rapport de l'Unscom de janvier 1999, il y a des soupçons légitimes sur le fait que le régime irakien développe des armes de destruction de masse. En ce moment, aucune évidence claire n'a émergé. Bien qu'il convienne de noter que le gouvernement irakien n'a pas facilité la tâche des inspecteurs de l'Unscom de recueillir des preuves à ce sujet. D'ou une question - s'ils n'ont rien à se cacher, pourquoi empêcher l'accès?

Deux conclusions apparaissent clairement:

D'abord, nous devons continuer à encourager la totale conformité irakienne aux résolutions de l'Onu. Y a-t-il une personne au Parlement européen qui est en désaccord avec ceci ? La déclaration de la présidence de l'UE du 20 mai réaffirme le soutien de l'UE à la résolution 1284 du UNSC et l'accès sans restriction pour les inspecteurs d'Unmovic.

En second lieu, nous devons savoir que les efforts pour forcer l'Irak à la conformité seront plus efficaces s'ils sont soutenus par une coalition des parties intéressées aussi larges et efficaces que possible.

Nous devons tous respecter l'autorité des Nations Unies et du droit international. Le Conseil de sécurité a dressé une charte sur la manière de faire face à ce problème difficile et chaque nation devrait agir dans le cadre des décisions et des résolutions publiées par l'Onu.

En conclusion, la situation difficile de la population Irakienne a accentué la difficulté de traiter un régime qui est aussi impitoyable qu'il est insouciant. Depuis la guerre du Golfe en 1991 l' UE a été le donateur principal d' aide humanitaire en Irak. Nous avons contribué à hauteur de 270 millions d'euros. Au cours des trois dernières années nous avons fourni une aide de 10millions annuellement. En 2002 nous fournirons autour de13millions. Pourtant l'impact de notre aide est réduit par les limitations imposées par le régime de Saddam Hussein.

Cest pourquoi nous avons fait bon accueil à la résolution 1409 d'Unsc de mai passé qui a présenté de prétendues "sanctions intelligentes" prévues pour limiter la capacité de Saddam Hussein de développer des armes de destruction massives tout en limitant également sa capacité d'infliger des difficultés à sa propre population.

"La dernière réunion des ministres des affaires étrangères européens à Elsinore a réclamé la pleine exécution des résolutions de l'Onu et une reprise des inspections sans excuses, sans tergiversation, sans "Statistiques financière internationale". C'est évidemment la meilleure manière d'aller de l'avant."

J'ai l'espoir que les discussions sur la façon de réaliser ces objectifs partagés continuent dans les prochaines semaines. Nous devons considérer comment nous pouvons mieux limiter la production et la prolifération des armes de la destruction massives. Nous devons regarder comment nous pouvons continuer avec succès la campagne internationale contre le terrorisme sur un front aussi large que possible. Nous devons favoriser la fin de la violence dans le Moyen-Orient, la restauration d'un processus de paix et de l'établissement d'un état palestinien vivant côte à côte dans la paix et la sécurité avec l'Israel. Nous devons empêcher la création d'un fossé s'ouvrant entre les démocraties de l'Europe et de l'Amérique du Nord et du monde islamique. Nous devons encourager le développement de la démocratie participative, de la société civile et de la règle de la loi dans tous les pays, y compris ceux du monde arabe. Nous devons penser de manière constructive à ce qui peut et devrait justifier l'interposition par la communauté internationale dans les affaires internes d'un état souverain. Nous devons penser également de manière constructive si les règles qui ont généralement régi nos affaires pendant les 50 dernières années sont encore valides ou si elles nécessitent quelques changements, et comment elles peuvent être améliorées et renforcées. Il est important que la voix de l'Europe soit entendue sur tous ces sujets.

Il est peut-être ironique que la discussion sur ces questions de grande envergure au début d'un nouveau siècle soit déclenchée par la question dont nous avons affaire avec un dictateur dont le comportement illustre beaucoup de ce qui était le plus mauvais au siècle dernier. Je souhaite juste avoir été aussi sûr au sujet de certaines des réponses que ceux dont les voix se sont élevées tellement fort.


Bruxelles,10Septembre2002
Rédaction de l'Union Européenne
Union Européenne


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com