A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Ski Dubaï : Une station de ski en plein désert

Ski Dubaï est la plus grande station de ski couverte au monde. Elle a ouvert en novembre 2005, au cœur du désert de Dubaï, l'un des 7 Etats des Emirats Arabes Unis. Température extérieure en journée : 40°. Température dans Ski Dubaï : -1°. La station de ski est intégrée à l'un des plus grands complexes commerciaux au monde, The Mall of the Emirates.

Ski Dubaï, une station de ski française ?
La construction et l'exploitation de Ski Dubaï ont été confiées Transmontagne, PME lyonnaise au chiffre d'affaires de 42 millions d'euros qui emploie 290 salariés. Transmontagne est spécialisée dans la gestion des sites de loisirs et de logements classés, et plus spécifiquement dans la gestion des remontées mécaniques sur les domaines skiables. La société lyonnaise a gagné ses lettres de noblesse à l'international en remportant l'appel d'offres pour Ski Dubaï, en 2003.

---------------------------------------------------------------------------

Interview
Lucas Marchand : "Ski Dubaï gaspille moins d'énergie qu'un centre commercial chauffé en Europe !"


Ski Dubaï, première station de ski en intérieur du Moyen-Orient qui a ouvert ses portes en 2005, attire aujourd'hui des milliers de touristes de tous les horizons. Son directeur d'exploitation, Lucas Marchand, a répondu à nos questions.

Une station de ski dans la ville de Dubaï en plein désert.
Qui a eu cette idée folle et pourquoi ?

C'est Majid Al Futtaim, un des plus gros entrepreneurs de Dubaï et le leader de la grande distribution au Moyen-Orient, qui a amené ce concept à Dubaï. Il possède de nombreux grands centres commerciaux, et dans le cadre de son nouveau projet, le Mall of the Emirates (plus gros centre commercial du Moyen-Orient), il s'est demandé comment rendre ce centre commercial plus attractif que les autres. C'est comme ça qu'est née l'idée de Ski Dubaï.

La société lyonnaise Transmontagne est l'opérateur de Ski Dubaï. Quel est son rôle exactement ?
Transmontagne a participé à la création du projet en tant que consultant sur la
gestion des stations de ski. Et depuis l'ouverture, Transmontagne a pour mission le management du complexe. Les 200 employés de Ski Dubaï sont salariés de la société Majid Al Futtaim et nous sommes 2 responsables de Transmontagne pour le gérer. Le problème de la plupart des "ski-dômes" déjà existants est qu'ils ressemblent à des hangars industriels où l'on peut faire du ski. Le souci de Majid Al Futtaim était de ne pas tomber dans ce travers et c'est pour cette raison qu'il a fait appel à Transmontagne, un professionnel de la gestion des stations de ski. Plus qu'un "ski-dôme", Ski Dubaï est une véritable station de ski au cœur du désert où nos clients découvrent les joies des loisirs de montagne.

Vous avez été envoyé à Dubaï par Transmontagne. En quoi consiste votre mission ici ?
Je suis le directeur d'exploitation du site. Je suis en charge des opérations, de la vente des tickets à la location des skis, en passant par les remontées mécaniques, la fabrication de la neige, l'école de ski… Je gère une équipe de 200 personnes de 25 nationalités différentes. C'est très drôle et très particulier car il faut en permanence jongler avec les cultures et sensibilités de chacun.

Qu'est-ce qui distingue Ski Dubaï des autres stations couvertes existant dans le monde ?
Il y a une grosse différence entre Ski Dubaï et les pistes couvertes qui existent dans le monde, comme dans le Nord de l'Europe. Ski Dubaï n'est pas une simple piste couverte, mais une véritable station en intérieur. Elle propose tout ce qui concerne le monde de la neige : le ski, un restaurant en altitude, des boules de neige, de la luge… C'est une véritable reproduction, avec ses sapins et toute l'ambiance, d'une "vraie" station de ski. Ski Dubaï a été pensé comme un parc d'attraction.

En ce qui concerne la clientèle du dôme, que pouvez-vous en dire?
Aujourd'hui, on a entre 2 000 et 4 000 clients par jour, c'est énorme et vraiment intéressant. La clientèle est à l'image du pays : très cosmopolite. 50% sont des résidents de Dubaï, de toutes les nationalités, surtout du Moyen-Orient et des Emirats Arabes. L'autre moitié est constituée de touristes. Ils viennent principalement du Moyen-Orient, mais aussi d'Europe (Angleterre et Russie).

Ski Dubaï a ouvert en 2005, accompagné d'un battage médiatique. Dans le monde entier, le projet est vu comme un franc succès. Les habitants de Dubaï se sont-ils appropriés cette nouvelle attraction ?
Ski Dubaï se divise en deux produits : le Snow Park, ouvert en novembre 2005, pour la découverte de la neige pour tous (luges, boules de neige), et la piste, qui a ouvert en décembre 2005 pour les skieurs. Fin janvier 2006, nous en sommes déjà à 170 000 visiteurs, en a peu près 2 mois : c'est un vrai succès. Le processus est toutefois un peu compliqué et nous avons beaucoup de travail d'information. Les visiteurs arrivent la plupart du temps en tongs, shorts ou en tenue locale. Pour un grand nombre de clients c'est très surprenant et inédit d'être à -1 ou -2°. Il y a donc beaucoup de travail d'information pour expliquer ce qu'est le froid, les skis, la neige… Avec toute cette couverture médiatique, les gens ont tous voulu venir découvrir cette neige dont les médias parlaient tant et l'ouverture a été un peu le baptême du feu pour l'équipe de Ski Dubaï.

Des développements de la station sont-ils prévus ?
Aucun agrandissement n'est prévu pour le moment, mais beaucoup d'améliorations ont déjà été envisagées. Nous voulons principalement créer une meilleure imbrication entre le Snow Park et la piste. Pour le moment, c'est surtout le Snow Parc qui attire les gens qui veulent découvrir la neige. Les pistes sont encore réservées aux initiés. Pour l'instant, la séparation est trop nette. Nous voulons développer plus d'interaction entre ces deux mondes. Nous avons aussi prévu quelques petits ajustements, comme un projet de développement d'odeurs autours de nos arbres. Nous voulons reproduire la véritable ambiance d'une station de ski, avec son paysage, mais aussi ses odeurs.

Existe-t-il d'autres projets de stations de ski dans le Moyen Orient ?
Il y a un autre projet de "ski-dôme" à Dubaï, le Sunny Dome je crois, qui devrait être mis en route d'ici deux ans. Si nous fonctionnons comme un simple frigo, avec une très bonne isolation, il me semble que ces concurrents veulent expérimenter une nouvelle technologie, avec une sorte de système à disque tournant. Mais comme tous les projets de Dubaï ne voient pas systématiquement le jour, nous verrons une fois le projet concrétisé…

Les projets fous se développent énormément à Dubaï, qu'en pensez-vous?
Tout est possible à Dubaï, il suffit d'avoir de l'énergie et de la motivation. Ça fait du bien quand on arrive de France. Le pays s'est fixé l'objectif d'attirer 10 millions de touristes dans les années à venir et les dirigeants font tout pour cela. Les projets paraissent fous de l'extérieur, mais ne le sont pas tant que ça : tout est très bien pensé et organisé. C'est vraiment génial et intéressant de voir toute cette énergie et ce dynamisme. On est au milieu du désert, mais par tous les moyens, ils ont décidé de rendre leur pays attrayant et facile à vivre.

Beaucoup de gens pensent que tout ça n'est que du gaspillage, et vous ?
Je pense au contraire qu'en raison de l'environnement aride, de nombreux efforts en recherche et développement sont mis en œuvre pour recycler et utiliser au mieux l'énergie. L'isolation de Ski Dubaï en est un bon exemple. Ski Dubaï gaspille beaucoup moins d'énergie qu'un centre commercial que l'on chauffe en hiver en Europe ou qu'un parc aquatique couvert, chauffé à 30° lorsqu'il fait -5° dehors ! Je trouve parfois dommage d'entendre des critiques non constructives, non basées sur des réalités à l'égard de Dubaï alors qu'il y a tellement de choses intéressantes et instructives dans le dynamisme de Dubaï.

En chiffre
25 000 m² de surface intérieure
30 tonnes de neige fabriquées chaque jour
1 mètre d'épaisseur pour les murs isolants
30 tonnes de neige fabriquées chaque jour
250 millions de dollars au total pour la construction
1500 personnes pour la capacité d'accueil
25 dollars : prix forfaitaire de la journée
400 mètres de pistes.


Dubai,18Avril2006
Rédaction
L'Internaute


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com