A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Abdallah II plaide au Congrès pour un leadership américain renouvelé au P-O

Raid israélien contre le siège des SR militaires de l’Autorité palestinienne : 18 Palestiniens arrêtés

Alors que l’armée israélienne a procédé, hier, à l’arrestation de 18 Palestiniens à Ramallah, le roi Abdallah II de Jordanie a appelé les États-Unis à jouer un « rôle central » dans le processus de paix israélo-palestinien, mettant en garde contre les risques que le « statu quo » fait courir à la région et au monde.

«Nous devons tous prendre des risques pour la paix », a déclaré le roi de Jordanie dans un plaidoyer passionné devant le Congrès américain. Il a assuré que « rien ne peut affirmer la vision morale de l’Amérique plus clairement, rien ne peut parler à la jeunesse du monde plus clairement que le leadership (américain), et un processus de paix qui obtienne des résultats non pas l’année prochaine, non pas dans cinq ans, mais cette année ». Abdallah II a souligné l’impact régional et même mondial du conflit israélo-palestinien et assuré que « la sécurité de toutes les nations et la stabilité de notre économie mondiale sont directement affectées par le conflit du Proche-Orient ».

Le roi a notamment eu des entretiens à ce sujet mardi avec le président George W. Bush et avec la secrétaire d’État Condoleezza Rice, avec qui il a également évoqué la question des réfugiés irakiens. En revanche, le conflit israélo-palestinien a occupé l’intégralité de son discours d’une demi-heure au Congrès, où il bénéficiait d’une invitation à s’exprimer devant le Sénat et la Chambre des représentants réunis, un honneur réservé aux proches alliés des États-Unis. « Votre responsabilité aujourd’hui est de la plus haute importance », a-t-il souligné, car « les peuples de la région voient toujours les États-Unis comme la clé de la paix ».

Son argumentaire risque toutefois de se heurter à un certain scepticisme : en décembre, les présidents des commissions des Affaires étrangères, du Sénat et de la Chambre, Joseph Biden et Tom Lantos, avaient été réticents à établir un lien entre le processus israélo-palestinien et le conflit en Irak, suggéré par le prestigieux Groupe d’études sur l’Irak coprésidé par l’ex-secrétaire d’État James Baker.

Le père de Abdallah II, le roi Hussein, était venu au Congrès dans les mêmes circonstances en 1994, accompagné par le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin, dans une période « d’espoir formidable » pour la paix. Mais depuis lors, le processus s’est enrayé : les négociations israélo-palestiniennes sont dans l’impasse depuis près de sept ans.

Ce discours est intervenu alors que le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Ehud Olmert doivent se rencontrer dimanche à Jérusalem, près d’un mois après leur rencontre en février en présence de Mme Rice.

Sur le terrain, l’armée israélienne a arrêté hier à l’aube 18 Palestiniens recherchés « pour des attaques et tentatives d’enlèvement contre des soldats et civils israéliens », dans un raid contre le siège des services de renseignements militaires de l’Autorité palestinienne à Ramallah, en Cisjordanie, a indiqué un porte-parole militaire. Des sources sécuritaires palestiniennes ont pour leur part affirmé que plus de 50 membres de ces services, dont des activistes recherchés du Fateh, avaient été emmenés par l’armée. Ces sources n’ont pas été en mesure de dire si les personnes non recherchées avaient été ensuite relâchées. Selon l’armée israélienne, les personnes arrêtées sont des membres de la branche armée du Fateh, le mouvement de Mahmoud Abbas. Selon des sources sécuritaires palestiniennes, certaines personnes arrêtées figurent sur une liste de plus de 400 activistes qu’Israël s’était engagé à ne plus pourchasser aux termes d’un accord conclu en 2005 entre M. Abbas et le Premier ministre israélien de l’époque Ariel Sharon. L’Autorité palestinienne a condamné le raid.

L’armée israélienne a par ailleurs annoncé avoir arrêté 13 Palestiniens recherchés ailleurs en Cisjordanie, ainsi que, à Jérusalem-Est, le chef du Mouvement islamique arabe israélien, Raëd Salah, accusé d’inciter à la violence contre des travaux israéliens controversés près de l’esplanade des Mosquées.

Marseille,12Mars2007
Rédaction
L'Orient-Le Jour


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com