A
- Agencement de
Magasins
- Agences de Publicité
- Agences de Voyages
- Alimentation &
Boissons
- Appartements
Meublés
- Architectes
- Architecture
Intérieure / Décoration
- Artisanat
- Assurances


B
- Banques
- Beauté
- Bijouteries


C
- Cafés
- Commerce
- Consultants


D
- Décoration &
Ameublement
- Décoration Extérieure


E
- Environnement /
Traitement Déchets
- Equipements de
Bureaux / Electronique
- Equipement : service
alimentaire, traiteur,
cuisine, blanchisserie


F
- Fleuristes


H
- Hotels 3
- Hotels 4 & 5


I
- Immobilier
- Imprimeries
- Industrie
- Informatique
- Internet


L
- Location de voitures
- Loisirs
- Luminaires


M
- Médias
- Messageries Rapides


P
- Patisseries Orientales,
Patisseries, Chocolats


R
- Restaurants


S
- Securité
- Santé / Technologie
- Services Financiers
- Supermarchés


T
- Télécommunication &
Téléphonie
- Transport










 


 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Les mots et le « slam » à l’honneur à la Journée de la francophonie

Plusieurs voix s’élèvent pour critiquer le fonctionnement de l’OIF, en pleine réorganisation

La musique, la poésie et notamment le « slam » ont rythmé hier la Journée internationale de la francophonie sur les cinq continents qui comptent désormais 200 millions de francophones, alors que plusieurs voix s’élèvent pour critiquer le fonctionnement de ce réseau.



Petit clin d’œil du moteur de recherche Google.fr, la page d’accueil était pavoisée de bleu-blanc-rouge avec la phrase « Parlez-vous français » et un lien qui renvoie vers le site dédié (http://www.20mars.francophonie.org).
Côté institutionnel, le secrétaire général Abdou Diouf célébrait cette journée dédiée notamment aux « mots migrateurs » dans la principauté d’Andorre, devenue membre de plein droit de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) lors du sommet de la francophonie de Bucarest en septembre.

Point d’orgue de la fête : un concert d’Ismaël Lô, membre de la famille des grands chanteurs populaires du Sénégal, dont Abdou Diouf est l’ancien président.

En France, le président Jacques Chirac, sur le départ après douze ans de pouvoir, a offert une réception lundi sous les ors du palais de l’Élysée. M. Chirac inaugurait également la Maison de la francophonie qui regroupera, en 2008, à Paris toutes les institutions de la francophonie. La France finance déjà 80 % du budget de cette organisation, soit 136 millions d’euros par an.
Les francophones ont franchi la barre des 200 millions dans le monde en 2006 contre 175 millions deux ans plus tôt, selon un rapport publié à l’occasion de cette journée par l’OIF.

À Québec, qui accueillera le prochain sommet en 2008, comme dans le reste du Canada majoritairement anglophone, les rendez-vous de la francophonie du 9 au 25 mars étaient centrés sur la « Reconnaissance de l’apport autochtone ». La radio publique de Radio-Canada devait primer l’expression la plus « colorée, bizarre et originale ».

En Belgique, Liège s’est muée en « ville des mots » dans le cadre de la semaine de la langue française. En vedette, le « slam », « courant novateur en Belgique », disent les organisateurs, qui rappellent que, « né en 1987 à Chicago, le “slam” se situe aux confins de la poésie, de l’improvisation et de la joute oratoire ». Le « slam » était également à l’honneur au Sénégal avec un « slam opéra » de Mike Sylla.

En Europe de l’Est, où la francophonie tente de se développer, quelques expositions et rencontres étaient prévues.

Certains ont également élevé la voix pour critiquer l’OIF, en pleine réorganisation. Le poète sénégalais Amadou Lamine Sall, considéré comme le fils spirituel de Léopold Sédar Senghor, l’un des fondateurs de l’actuelle OIF, a notamment fustigé « la francophonie des bureaux », alors que les œuvres d’artistes francophones du Sud ont du mal à circuler au Nord. Quarante-quatre écrivains dont Tahar ben Jelloun, Nancy Huston, Alain Mabanckou, Édouard Glissant et JMG Le Clézio ont publié un manifeste à Paris pour la « fin de la francophonie » héritière de l’empire colonial français. Ce qui a provoqué la colère d’Abdou Diouf, qui les a qualifiés de « fossoyeurs de la francophonie ».

La Journée internationale de la francophonie est célébrée depuis 1990. L’OIF compte aujourd’hui 68 États et gouvernements membres, dont 13 pays observateurs.

Marseille,26Mars2007
Redaction
L'Orient-Le Jour


Géographie
Quelques Repères
A Voir en Jordanie
Vue d'Ensemble
Foires & Salons
Adresses Utiles
Médias de 1stjordan
Impact de 1stjordan
La 1stjordan Card
Revue de Presse
Traçabilité fruits et légumes, Gestion commerciale fruits et légumes, Etiquetage fruits et légumes
www.informia.fr
Exotica - Fleuriste Vente en ligne
www.exotica.com.lb
Ingénierie et Conseil Liban
www.spectrumlb.com
Bijouterie Liban
www.nsoulijewelry.com
Hotel à Beyrouth, Liban
acropolishotel.com
Location vacances
maisons-vacances.fr
Agence web France, Déploiement Drupal
ebizproduction.com
Arab Printing Press Liban
www.arab-printing-press.com
Hotel Beyrouth Liban
www.hotelcavalier.com
Hotels en Syrie
www.chamhotels.com